Interventions chirurgicales

Introduction

La silhouette correspond aux dessins des courbes du corps. Ces lignes harmonieuses sont souvent mises en avant lorsqu’elles correspondent aux attentes et aux gouts des hommes et des femmes (vêtements moulants, peu de complexes à se dénuder…). A l’inverse, une perte de l’harmonie globale de ces lignes est souvent la source de nombreux complexes chez les personnes concernées pour lesquelles toutes les méthodes de camouflage sont utilisées (vêtements amples, évitement des situations pouvant entrainer une nudité ou le port de maillots de bain ou sous-vêtements). Le ventre est souvent la principale zone concernée, mais il n’en est pas moins du dos, des fesses, des cuisses, des bras… La chirurgie plastique trouve ici un champ d’application large visant à libérer les patients des complexes les plus tenaces. Une entente préalable est le plus souvent nécessaire avant une prise en charge de ses interventions par la sécurité sociale.

Plastie abdominale

L’abdomen change d’aspect en fonction des prises et pertes de poids, des grossesses, de l’âge… Se combinent ainsi à des degrés variables un relachement cutané, un relachement musculaire et/ou des excès graisseux. Cette intervention répond au souhait d’obtenir un ventre plus plat, rajeuni et de redessiner la silhouette. Différentes techniques se combinent en fonction de la gène et de l’importance de l’excès abdominal à traiter, autrement appelé « tablier ». Cette intervention peut faire l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale.

Bodylift inférieur

Cette intervention offre, au prix d’une cicatrice circulaire sur la partie inférieure du dos et de l abdomen, la possibilité unique de traiter à la fois le ventre mais également la chute et le manque de volume de la fesse. Cette intervention peut être combinée à d’autres actes tels qu’un lifting de la cuisse ou une augmentation fessière par lambeau ou par prothèse. Cette intervention peut faire l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale.

Bodylift inférieur

Cette intervention offre, au prix d’une cicatrice circulaire sur la partie inférieure du dos et de l abdomen, la possibilité unique de traiter à la fois le ventre mais également la chute et le manque de volume de la fesse. Cette intervention peut être combinée à d’autres actes tels qu’un lifting de la cuisse ou une augmentation fessière par lambeau ou par prothèse. Cette intervention peut faire l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale.

Bodylift supérieur

On constate chez certains patients la présence de bourrelets au niveau du torse, se prolongeant sous les bras jusqu’au dos. Ces bourrelets, très gênants, handicapent beaucoup les patients, notamment au cours de l’habillement. L’intervention du bodylift supérieur a pour but de traiter ces excès par la chirurgie. D’autres interventions, telle que le traitement d’une forte poitrine ou d’une chute des seins, peuvent être réalisées dans le même temps.

Lifting des bras

L’âge et les variations du poids affectent également les membres supérieurs, à l’origine d’un excès de peau et/ou de graisse se localisant à la partie interne des bras. De telles disgrâces empêchent souvent les patients de s’habiller comme ils le souhaitent, notamment en été avec le port de manches courtes. Le lifting de bras, ou brachioplastie, a pour vocation de corriger cette déformation liée aux relachements de la peau du bras par une cicatrice idéalement positionnée pour être la plus camouflée possible. Cette intervention peut faire l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale.

Lifting des cuisses

De la même façon que pour les bras, les cuisses subissent également les sévices des variations de poids et de l’âge. Le lifting des cuisses vise à traiter la plus discrètement possible cette gêne liée à l’accumulation de peau et/ou de graisse qui s’accumulent dans la partie interne des cuisses. Cette intervention peut faire l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale.

Lipoaspiration / Liposuccion

Il s’agit de l’intervention la plus souvent pratiquée en chirurgie plastique. Son principe est d’aspirer par des petites incision de moins d’un centimètre les excès de graisse localisés, pouvant se situer à plusieurs endroits (hanches, culotte de cheval, abdomen, dos, face interne des cuisses…). Plusieurs zones peuvent être traitées au cours de la même intervention.

Chirurgie des fesses

Les fesses ne sont pas épargnées par l’âge et les changements de poids. Leur vieillissement se manifeste par une chute de celle-ci et une perte de volume. Dans d’autres cas, la motivation peut seulement être le souhait de fesses plus galbées et plus volumineuses. Différents procédés peuvent s’appliquer à cette région, que ce soit pour augmenter leur volume (injection de graisse, prothèses) ou pour traiter un excès de peau ou un bourrelet se trouvant sous la fesse.

Chirurgie des seins

La poitrine peut être impliquée de différentes façons dans les suites de variations du poids. Pour des informations sur les différents traitements possibles, merci de vous référer à la page destinée à la chirurgie des seins .