Interventions chirurgicales

Introduction

La peau est un organe essentiel pour tout Etre vivant. Elle constitue une barrière protégeant le corps des agressions quotidiennes, comme les rayons du soleil. Mais comme toute barrière, elle peut être fragilisée.

La chirurgie de la peau vise à traiter traite les conséquences de ces agressions à répétition ou des lésions présentes depuis la naissance qui deviendraient gênante, comme un grain de beauté. Le visage étant une zone constamment exposée, il est logique qu’il soit le siège de 80% des tumeurs cutanées. La haute spécificité de la chirurgie du visage et les enjeux esthétiques majeurs qui en découlent justifient de vous adresser à une équipe spécialisée et rompue aux techniques de reconstruction du visage.

Tumeurs bénignes

Ces grains de beauté, tâches vasculaires, pendulums, lipomes et autres lésions sans gravité de la peau peuvent être à l’origine d’une gêne esthétique.
Leur retrait peut être tout à fait envisager, sous anesthésie locale dans la grande majorité des cas. Cette intervention peut faire l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale.

Cancers de la peau

Les cancers de la peau sont les cancers les plus fréquents. Ils existent sous différentes formes (carcinome basocellulaire, carcinome épidermoïde, mélanome…), mais leur retrait est indispensable à chaque fois qu’un diagnostic de cancer de la peau est fait. Les modalités de traitement varient en fonction de la localisation et de la taille de la lésion cancéreuse. Leur retrait fait l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale.

Traitement des cicatrices

Conséquences d’un traumatisme ou d’une chirurgie, leur évolution est imprévisible. En effet, toute cicatrice peut parfois s’élargir, grossir, être irrégulière ou présenter des boursouflures à ses extrémités. Une chirurgie secondaire visant à améliorer leur aspect peut être proposée. Il est important de préciser qu’il n’existe pas encore de solution médicale ou chirurgicale pour faire entièrement disparaitre une cicatrice.